Virginie Lydie
Auteur jeunesse et adultes
Auteur-scénariste plurimédia 

 
 

Ma vie de clandestin en France
17 ans d'errance dans la France d'en dessous

Le témoignage de Karim, alias Mehdi Sayed


Voici un livre à part, un livre rare qui a nécessité plus de trois ans de travail avec Mehdi Sayed, un homme au destin de damné. Pendant quatre ans, j'ai suivi son périple où qu'il soit, dans les tribunaux, les centres de rétention, en prison, chez moi, en Tunisie où il a été expulsé et d'où il a fini par repartir au bout de 4 tentatives. Medhi a accepté de dévoiler ce que personne avant lui n'avait osé dire avec autant de vérité crue et d'émotion. Il a accepté, aussi, et tout récemment de révéler son véritable nom.



A lire sur Rue 89
Karim, clandestin : « Avertir les jeunes qui rêvent d’Europe »



Karim Bahri alias Mehdi Sayed à Paris, en avril 2013 (Hugo Domenach)




 


En vente chez votre libraire ou sur Internet 
Amazone
Fnac
...
 
Acheter, Partager un avis, une critique, une citation...
Viabook 
Babelio

Voir le communiqué de presse, découvrir un extrait, des citations...







 





 

Critiques

"Il est des livres qu’il est important de lire pour comprendre les situations vécues par des personnes que l’on côtoie tous les jours, sans les voir peut-être, et aussi de prendre conscience de la banalisation de la barbarie…"
Christiane Passevant pour l'émission Chroniques rebelles, le 21 janvier 2012 sur Radio Libertaire 

A lire, absolument!
L'Essentie.ma

L’impression qui se dégage de la lecture de Ma vie de clandestin en France. 17 ans d’errance dans la France d’en dessous est d’abord visuelle, comme en présence d’un découpage de film. Le récit suit la logique des rencontres sans qu’il y ait de réelle chronologie, plutôt un va et vient entre passé et présent. Mehdi se perd, le lecteur, la lectrice, décontenancé-es, se perdent à leur tour avec lui… Le récit bouscule.
Divergences

Interview  
N'autre Ecole - avril 2012

Mehdi n'a que 14 ans lorsqu'il arrive en France, plein d'espoirs, de rêves et d'ambition. Son innocence sera définitivement perdue à l'instant où il aura foulé le sol de ce qui va devenir, pour lui, une prison à ciel ouvert.
Le courrier de l'Atlas - avril 2012


"Dans sa préface, Virginie Lydie, qui l’a aidé à l’écrire, précise : «?L’enfant qui voulait braver son destin (…) est devenu un homme déchiré, un clandestin à qui la France s’est toujours refusée, et dont il rêve encore comme d’une maîtresse inaccessible.?» C’est ensuite à la première personne que Mehdi raconte son histoire  [...]"
L'Humanité des débats - 25 mai 2012


C'est un livre dur, violent, dans lequel on plonge pour une apnée de 380 pages et dont on émerge avec un sale goût dans la bouche. Celui de l'eau de mer où se noient les clandestins, des odeurs fétides de leurs squats, du sang des bagarres. 
Actualités sociales hebdomadaires
3 février 2012


Ma vie de clandestin en France est un récit de vie dans toute sa cruauté. Car ici de clémence, il n'y en a point. La vie de Mehdi est un combat permanent. Rares sont ceux qui pourraient tenir devant autant de difficultés.
Le Matin DZ (le journal des idées et du débat, Algérie)

Interview
Podcast de l'émission Kaléïdoscope du 26 mars 2012 sur La clé des ondes (2° partie : 19h30 - 20h)
Retour à la case prison. Solitude. Puis c’est la rencontre avec Virginie Lydie. A elle seule, il décide de confier toute cette boue qui a emporté sa vie comme un oued en crue.
Sud-Ouest 1er avril 2012


" [...] C’est l’histoire d’un homme qui a fini par grandir et devenir adulte et, nettoyé jusqu’à l’os, au terme d’une dérive de 33 ans, a compris que sa dérive n’était rien moins que celle d’une humanité vaine, à la peine avec elle-même."
Du texte au texte - Joel Jegouzo
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement